Nightmare Cinema TRUEFRENCH DVDRIP 2019
Nightmare Cinema TRUEFRENCH DVDRIP 2019
  • Seed
  • :
  • 883
  •  
  • Leech
  • :
  • 309
  • Poids du torrent
  • :
  • 1.37 GB
  • Catégories
  • :
  • Films
  • File Nom
  • :
  • Nightmare Cinema Film Telecharger

Critiques : avis d'internautes :

C'est un fait : j'aime les films à sketchs. Surtout quand ils sont bons, ce qui semble assez logique. Et heureusement, c'est le cas de Nightmare Cinema ! Il faut dire que le film rassemble une sacrée équipe, derriére l'histoire de types se rendant dans une salle de cinéma et se retrouvant dans l'écran. Le projectionniste étant incarné, d'ailleurs, par Mickey Rourke. Mais on va ensuite découvrir 5 histoires horrifiques, dans les genres de ces réalisateurs, globalement reconnus. De.

Nightmare cinéma est une anthologie horrifique chapeauté par Mick Garris l'un des spécialiste du genre puisque l'on doit au bonhomme la série horrifique Masters of Horror. Concentré sur un long métrage sous forme de film à sketchs, Nightmare Cinéma plonge divers personnage dans une salle de cinéma de quartier qui va leur projeter un récit horrifique dont ils seront le héros. Un concept un peu gratuit mais qui en vaux bien d'autre.

???? NIGHTMARE CINEMA [2019] ???? ➖ Avis bref : "Bizarre cinéma" présente, euh "Nightmare Cinema" présente une série de cinq courts-métrages de cinq réalisateurs différents. Nous aurons donc une anthologie qui se présentera sous la forme d'un long métrage. Nous aurons cinq personnages qui entreront dans un cinéma et feront face à la plus horrible des histoires dont ils en sont la.

Je ne suis pas contre les notes. Je trouve ça assez parlant, même si ça ne doit jamais dispenser de lire la critique. Mais bordel, noter un film à sketch, là c'est autre chose ! Du coup, je pense que du cas par cas s'impose. Pour le premier sketch, nous avons "The thing in the woods" d'Alejandro Brugués. Archi classique, ce segment.

Si la qualité des cinq sketches est inégale et le postulat de départ bien mince (de gens qui rentrent dans un cinéma et se voient dans un film d'horreur à l'écran), je reconnais qu'il y a de l'idée et que les effets gores sont réussis et bien trash. Le sommet étant atteint dans le troisième où le prêtre décapite, démembre et tranche dans le vif une dizaine d'enfants possédés, totalement.

Lorsque le film a été annoncé en 2017, il était alors impossible de ne pas penser à la série "Masters of horror", créée par Mick Garris en 2007. Reprenant le format anthologique mais cette fois-ci sous forme de long-métrage de deux heures, Garris reprend du service et développe cinq histoires horrifiques liées entre elles par une trame axée sur le le cinéma lui-même, une sorte de complexe.

Ce film est assez particulier car c'est des enchainement de segement qui n'ont rien a voir entre eux. Ces segment sont très inégal on a d'un coté des très bons avec une bonne ambiance, un bon ''mystère'' et qui est assez horrifique a coté de certains plus nanardesque, chiant et sans attachement. Les points commun de ces segments sont des ressort horrifique classique dans des endroit de film.