La Voie de la justice FRENCH WEBRIP 2020
La Voie de la justice FRENCH WEBRIP 2020
  • Seed
  • :
  • 1107
  •  
  • Leech
  • :
  • 387
  • Poids du torrent
  • :
  • 1.37 GB
  • Catégories
  • :
  • Films
  • File Nom
  • :
  • La Voie de la justice Film Telecharger

Critiques : avis d'internautes :

Malgré une bande-annonce plutôt manichéenne et balisée, je me suis décidé à aller voir " La voie de la justice " . Belle surprise. Coup de poing. Le film percute et frappe par sa lente ténacité et se révèle dans une mise en scène sobre et élégante. Parfois didactique, mais d'une réelle justesse, l'émotion tisse sa toile et nous avec, dans ce film-enquête qui par sa réalisation, nous rappelle les lents mouvements de caméra, amples, d'un Clint Eastwood. Un jeune avocat noir frais.

Voilà un film "d'après une histoire vraie" qui ressemble un peu trop à une dissertation cinématographique. Le réalisateur Destin Daniel Cretton raconte le combat d'un homme face à la discrimination raciale et à l'injustice dans le début des années 90 en Alabama sans réellement s'investir dans la mise en scène. C'est presque du théâtre. On est bien loin du JFK de Oliver Stone ou le réalisateur avait su montrer avec brio une Amérique travaillé par le racisme, l’anti-communisme primaire,.

La justice, c'est l'injustice équitablement partagée. La Voie de la justice est une oeuvre dramatiquement surpuissante qui est parvenue (sachant qu'il m'en faut beaucoup pour pleurer) à me faire lâcher les vannes trois fois. Grandiose film poignant de Destin Daniel Cretton (I Am Not a Hipster" (2012), "States of Grace" (2013), et "Le château de verre".

Être noir aux États-Unis, c’est ça aussi, c’est être accusé d’un crime que l’on n’a pas commis sur la base de faux témoignages, de pressions policières et de racisme patenté. Et en Alabama, État où se déroule l’histoire vraie de Walter McMillian, le racisme, c’est presque dans les gènes, c’est historique, ça va de soi. En 1987, McMillian fut donc condamné à mort sans preuves tangibles (sinon.

Bien sûr, le couloir de la mort est quelque chose que l’on a beaucoup vu au cinéma, avec plus ou moins de réussite et sous différents angles, mais j’avoue que celui-ci est l’un de ceux qui m’ont le plus touché. Lorsque l’on parle de peine de mort, on s’attend à ce que la justice soit la plus propre possible, la plus impartiale, parce qu’il ne faut pas oublier que l’on décide de mettre fin à.

On peut lire un peu partout sur internet et dans la presse spécialisée que Just Mercy manque de cinéma, qu’il ne vaut guère mieux qu’un téléfilm diffusé en milieu d’après-midi. En effet, le film modère ses effets voire se dépouille de tout artifice pour toucher le cœur de son sujet, l’épouser par sa forme même ; et ce cœur, c’est la vérité, la poursuite acharnée de la vérité. Il.

ce biopic sur la justice dans cet état des USA est émouvant, dur, sans concession. être noir (c'est difficile ) et en plus accusé de meurtre (là c'est l'enfer), et on découvre que les droits civiques sont" oubliés". le combat de l'avocat , les doutes et les espoirs du condamné, l'exécution dans la prison, et la scène finale vous prendront aux tripes! A VOIR.