Hitman TRUEFRENCH DVDRIP 2007
Hitman TRUEFRENCH DVDRIP 2007
  • Seed
  • :
  • 953
  •  
  • Leech
  • :
  • 334
  • Poids du torrent
  • :
  • 1.37 GB
  • Catégories
  • :
  • Films
  • File Nom
  • :
  • Hitman Film Telecharger

Critiques : avis d'internautes :

Moi je m'en fiche je connais pas le jeu. Autrement dit je ne me base que sur le film en lui-même. A l'origine on me l'a passé et j'étais pas vraiment motivée pour le regarder, et pis un jour que l'ennui était à son paroxysme me suis dit "pourquoi pas". Et j'ai pas regretté. L'histoire est fascinante, l'action ne ramollie pas, et Timothy Olyphant est juste incroyable dans son rôle. Je crois que c'est surtout lui qui m'a fait aimer le film, ce personnage froid, qui n'a peur de rien, un peu.

J'aime les productions EuropaCorp et j'aime les adaptations de jeux vidéo au cinéma. Je ne les trouve pas souvent bonnes mais j'aime les regarder : c'est un fait. Sinon, comment expliquer que je sois allé voir Hitman au cinéma alors que j'y manque d'excellents films ? Bref : c'est mon pêché mignon. Tout ça pour vous dire que Hitman est une merde. C'est un peu lapidaire mais un film qui débute par des stock-shots de Dark Angel (le générique pour être précis), ça fait vraiment mal à la gueule..

A un moment, il pète la gueule à un gros black. Check. Le héros protège une pute. Check. A un moment donné, y'a une Audi. Check. Le cahier des charges Europa Crotte est une fois de plus respecté à la lettre. Celui de Hitman, le jeu, absolument pas par contre, mais qu'importe? En effet, pour ce qui est de la discrétion, de la méticulosité de l'Agent 47, on repassera. Et je ne parle même pas de.

Les chauves célèbres au cinéma il y en a plein: Telly Salavas, Yul Brynner, Michael Clark Duncan, Ed Harris, Vin Diesel, Bruce Willis, Sean Connery (si si), etc. mais dans le jeux vidéo c'est déjà plus rare (raggal ne compte pas) et ce n'est pas vraiment Krillin -qui n'est pas issu du monde du jeu vidéo d'ailleurs- qui fera honneur aux hommes à la capacité capillaire défaillante. Conscient de.

L'adaptation cinématographique de la série de jeux vidéo d'infiltration à la troisième personne créée par IO Interactive, édité par Eidos Interactive et Square Enix mettant en scène le mystérieux et insaisissable tueur à gages, l'agent 47. Un tueur professionnel réputé pour son sérieux voit sa manière d'opérer totalement bouleversée lorsqu'Interpol et trois assassins se lancent à sa poursuite..

Je ne connais quasiment pas le jeu vidéo, dont la réputation n'est sans doute pas volée. Hélas, « Hitman » rejoint sans vergogne la longue liste des adaptations ratées dans ce domaine, et pas qu'un peu. Bon, je ne dis pas : Olga Kurylenko est très belle, Dougray Scott ne s'en sort pas mal et si l'on est indulgent, une poignée de scènes (notamment la.

La formule Besson : - Il faut que le héros il soit costaud, et qu'il protège une fille (une pute) des méchants - Il roule dans une Audi - Puis y pète la gueule à un gros black En fait, ne manquent que les yamakasis. Au-delà de la boutade (de la vérité), Hitman remplit son contrat en matière d'action décérébrée et ô miracle lisible. Dommage qu'on tente vainement de coller un "scénario".