Le Bonheur des uns... - 2020

Critiques : avis d'internautes :

Adapter une piéce de théâtre, et à plus fort raison quand c’est la sienne, c’est un risque. Que Daniel Cohen a joliment dépassé ici, pour un film de bien meilleure qualité que son affiche !

Léa, Marc, Karine et Francis sont de bons amis. Par hasard, Léa leur apprend qu’elle est en train d’écrire son premier roman. A partir de ce moment, les amitiés vont être bouleversées…

Bon, résumer le film de cette maniére revient à le réduire à sa tagline. Ce qui serait sacrément mal-venu. Le bonheur des uns…, adapté de la piéce L’île flottante, n’est pas qu’un film sur la jalousie du succés. C’est un film qui met en avant tout un tas de jalousie bien différente. Marc est jaloux parcequ’il a peur de perdre sa petite amie, Karine est jalouse de Léa parceque celle ci à trouver un domaine dans lequel elle se plait et qui lui réussit. Et Francis… n’est pas vraiment Jaloux en fait, l’histoire de Léa va surtout l’inspirer. Et tout ces personnages ont des choses à dire, des choses à montrer. Même si certain semblent profondément antipathique, qui peut-dire ne jamais avoir ressenti ce que eux ressentent devant le succés de Léa ?

Et quand, pour incarner des personnages si juste, on peut s’offrir un tel casting, pourquoi hésiter ? Chaque acteur trouve dans son personnage ce qu’il veut en faire ressortir et j’ai autant ris (franchement) de certains moments, qu’été franchement touché à d’autres. Et contrairement à beaucoup de film qui ont cette genèse, le passé théâtrale de l’oeuvre ne l’écrase pas, ce qui lui permet d’exister, de rester dynamique. Alors voici un film qui ne payait pas de mine mais qui profite de toute sa justesse pour être une des belles surprises du moment !