Boy Erased TRUEFRENCH DVDRIP 2019
Boy Erased TRUEFRENCH DVDRIP 2019
  • Seed
  • :
  • 1004
  •  
  • Leech
  • :
  • 351
  • Poids du torrent
  • :
  • 700.18 MB
  • Catégories
  • :
  • Films
  • File Nom
  • :
  • Boy Erased Film Telecharger

Critiques : avis d'internautes :

Ce qui devait initialement être une critique du film s'est transformée en réflexions générales sur la religion chrétienne et l'homosexualité, avec des passages où je fais allègrement étalage de ma vie personnelle. Bonne lecture à ceux que ça va intéresser. Haha ! La bonne blague. Les circonstances ont fait que j'ai eu un cours sur le christianisme (son histoire détaillée et ses implications dans le monde de la santé, vu que c'est mon domaine) quelques heures après avoir.

Joel Edgerton s’est lancé un pari risqué : celui de représenter à l’écran ces centres de réorientation sexuelle, en s’inspirant d’une histoire vraie. Et c’est là toute l’ironie : comment il réussit finalement à transformer une histoire qui a pourtant bel et bien vu le jour en un scénario à peine crédible. Parce que oui, Boy Erased manque cruellement de crédibilité. Tout commence déjà par l’histoire de Jared (Lucas Hedges) montrée à travers un montage alambiqué, qui nous perd plus.

Bien sûr, bien sûr, difficile de ne pas prendre en compte la route balisée à oscars qu’est ce film, parmi toute une flopée qui sortent dans un calendrier bien calibré de fin d’année US pour rester fraîchement dans les esprits avant le vote de l’académie. L’Amérique se regarde dans certains de ses replis gênants : bonne conscience des villes bien-pensantes, ignorance du public visé, tout le.

C’est une histoire qui fait froid dans le dos mais qui n’est finalement guère étonnante. Dans certaines régions des Etats-Unis notamment, des endroits appelés centre de conversion existent. Leur rôle ? Faire rentrer dans le droit chemin des adolescents souffrant de « maux » contraires à une certaine morale et aux croyances religieuses catholiques en place. L’alcoolisme, la délinquance, la.

D'un côté, Boy Erased frappe fort. Son thème, immoral et effrayant au possible, constitue tout son effet coup-de-poing ! Quand on sait que ce genre de thérapies existe encore aujourd'hui, et ce, légalement, ce film fait encore plus froid dans le dos. En plus de témoigner de l'immense courage qu'a eu le protagoniste principal pour rendre public son expérience dans une autobiographie.

Aux États-Unis, on ne condamne pas (plus) l’homosexualité. Aux États-Unis, on préfère remettre dans le "droit chemin" (comprendre l’hétérosexualité) les éventuelles "brebis égarées" dans des centres de thérapie de réorientation sexuelle. Aux États-Unis, trente-six états permettent encore, en toute légalité, ces thérapies de conversion sur des mineurs. Aux États-Unis, on peut donc "soigner" sa.

(article précédemment publié sur Les Chroniques de Cliffhanger & Co) On avait vu Come As You Are (The Miseducation Of Cameron Post) l’an dernier sur le même sujet : ces fameux camps de « réhabilitation » pour jeunes homosexuels. Aux États-Unis, dans ces centres de correction tenus par des religieux, des dizaines de jeunes hommes et femmes sont sommés de rentrer.