V pour Vendetta MULTi 4K ULTRA HD x265 2005

Critiques : avis d'internautes :

"En revanche, cette vieille vexation se voit vivifiée et se voue à vaincre la vénale et virulente vermine visant vice et la vorace violation de la volonté ! Seul verdict valable : la vengeance. Une vendetta, un vœu non vain car sa valeur et sa véracité valideront vite les vigilants et vertueux. Vrai, cette vichyssoise verbale vire verbeuse, je finirai donc en me disant fort honoré et tu peux m'appeler V." Voyez-Vous, Voici ce dont est Vraiment capable ce film. Etre Vecteur de Violents,.

Les droits de l'oeuvre controversée de David Lloyd et Alan Moore ayant été récupérés par le producteur Joel Silver à la fin des années 90, ce sont donc ses poulains les Wachowski qui eurent l'insigne honneur (et la lourde tâche) d'adapter V for Vendetta pour le cinéma, signant le scénario mais confiant la mise en scène à James McTeigue, assistant réalisateur sur la trilogie Matrix..

Attention, longue critique. Si vous n'arrivez plus à lire des scribouillis de plus de 140 caractères agrémentés de #, passez votre chemin. J'ai découvert le V pour Vendetta avant le comics. J'ai revu un grand nombre de fois le film, au point qu'à certaines périodes, je ne laissais pas le temps au DVD de refroidir. Petite critique du film sans Spoilers en tant que tel.

Voilà qu'en cette critique vespérale, je vais vous pourvoir mon avis sur V pour Vendetta. Voyez-vous, je n'ai pas eu l'éventualité de voir auparavant la BD. Je vais, tout de même, vous avouer mes éprouvés, vaille que vaille. V, un valeureux vagabond vaillant et virtuose, vêtu d'un masque veut faire valoir la justice dans un univers dirigé par le vénal, verreux et vicieux Sutler. Il va vagir sa.

Si j'en crois les puristes, V pour Vendetta n'a que peu à voir avec le comic d'Alan Moore, sinon par les personnages majeurs et l'esthétique. Tant mieux, finalement s'écarter radicalement de la trame du bouquin évite les accusations d'adaptation ratée, dont parfois je me moque royalement. Nul doute toutefois que je lirai le comic car il semble d'excellente qualité ! Mais V pour Vendetta est.

Une idée, celle d'une révolution, la mise en marche d'un peuple pour sa rébellion emportée par un inconnu sous un masque. Un symbole, celui de la vengeance, une vendetta. "V pour Vendetta" est l'un de ces films qui osent, qui peuvent déranger même, d'autant plus qu'il est axé grand public. Rare sont ces métrages qui proposent des sujets aussi brûlants sans jamais tomber dans l'extrême, "V pour.

Alan Moore est un génie complexe et anarchiste, déviant et provoquant. Que reste-il de son chef d’œuvre dans V pour Vendetta ? Peu de chose. James McTeigue est un honnête tâcheron, Natalie Portman est évanescente, Hugo Weaving joue masqué, les seconds rôles sont mal écrits. Du naufrage, seul surnage l’inspecteur Finch (Stephen Rea). Moore s’était donné beaucoup de mal pour.