Michou d'Auber FRENCH DVDRIP 2007
Michou d'Auber FRENCH DVDRIP 2007
  • Seed
  • :
  • 882
  •  
  • Leech
  • :
  • 309
  • Poids du torrent
  • :
  • 1.4 GB
  • Catégories
  • :
  • Films
  • File Nom
  • :
  • Michou d'Auber Film Telecharger

Critiques : avis d'internautes :

En cette année 1961, la France vit des heures sombres de son histoire puisque nous sommes en plein conflit de la guerre d'Algérie. Que ce soit à Paris ou dans les moindres endroits de province, les algériens sont humiliés et haïs par une partie importante de la population française. Alors que les rafles se multiplient avec leur brutalité et que les slogans racistes fleurissent sur les murs, deux petits kabyles, Messaoud et son frère, à la suite de graves ennuis de santé de leur mère, sont.

Très "vieille France" et non sans clichés assez nombreux, ce "Michou d'Auber" réussit pourtant à susciter une certaine sympathie chez nous, que ce soit par ses personnages haut en couleurs et quelques scènes tout de même fort savoureuses. Dommage alors que Thomas Gilou ait donné un aspect aussi télévisuel à l'ensemble, les personnages s'avérant hélas des plus caricaturaux. Mais l'oeuvre a tout de même quelque chose pour elle qui excuse bien des défauts : la sincérité. Cette dernière.

Pas de critique ? Allez je me lance. Un sujet qui avait du potentiel : l'intégration d'un petit Arabe dans une campagne française des années 60, pendant la guerre d'Algérie. La tolérance, l'ouverture aux autres, et autres valeurs positives auraient pu y être traitées. Bon soyons honnêtes : elles l'ont été. Simplement, mal. Le jeune Samy Seghir, que j'avais pour ma part découvert dans Neuilly.

Très joli film, tendre et authentique. C'est un véritable film rural, racontant une histoire vraie (tous les personnages principaux ont existé et "Michou" vit toujours). Les situations, les décors des années 60 et les personnages sont crédibles, rien à dire. A la peinture des lieux de la région (que je n'ai pas reconnus, à part Argenton-sur-Creuse, sa boutique reconstituée et tous les objets que.

Michou d’Auber est le paradigme d’une France du cinéma qui rate un film avec une extrême compétence. Déjà le choix de la guerre d’Algérie dans le genre de la comédie dramatique franchouillarde avoue qu’on a jeté son dévolu sur un décor de second choix (après une autre guerre plus connue, n’est-ce pas) où l’on va racler ce à quoi les autres n’avaient pas pensé. En fait, c’est tellement.

À partir de l’histoire vraie de son co-scénariste, le réalisateur de « La vérité si je mens » signe un petit film plaisant, attendrissant, drôle et grave à la fois, dans la veine humaniste du « Vieil Homme et l’Enfant » de Claude Berri. Dans l'ombre de Michel Simon, Depardieu joue (pour le meilleur) de sa démesure débonnaire au côté de Nathalie Baye, chez qui l'émotion se pare toujours d'une.

La crainte s'est confirmée. Je trinque et m'incline devant tant de bons sentiments et de maladresse. Accusé levez vous. Accueillez moi avec des cris de haine, de toute façon j'ai assez de souvenirs pour ne pas m'ennuyer.