Possessor FRENCH DVDRIP 2020
Possessor FRENCH DVDRIP 2020
  • Seed
  • :
  • 909
  •  
  • Leech
  • :
  • 318
  • Poids du torrent
  • :
  • 694.44 MB
  • Catégories
  • :
  • Films
  • File Nom
  • :
  • Possessor Film Telecharger

Critiques : avis d'internautes :

Antiviral avait une signature. Imparfait, il n'en détonait pas moins par son souci de bien faire, de surprendre, de ne pas laisser indifférent. Et personnellement, j'avais plutôt aimé ce film, malgré quelques faiblesses scénaristiques, bien appuyé aussi par une magnifique photo, et un acteur très inspiré. Ici, on prend les mêmes, et on recommence. Avec les mêmes qualités, et hélas, les mêmes défauts. L'idée n'est pas nouvelle, en plus, il s'agissait donc d'y mettre une.

Brandon Cronenberg (fils de David Cronenberg) veut suivre la voie de son père, c’est un fait et ça se voit. Cependant, notre cher Brandon a réussi, même s’il y a grosse inspiration, à se démarquer et à se créer une identité avec son Antiviral. Premier film imparfait mais profondément juste dans son écriture, il a réussi à détourner l’ambiance et les gimmicks de son paternel pour leur donner un second souffle, plus moderne, plus esthétique. C’est après sept ans d’attente et un court-métrage.

N'ayant jamais vu les précédents travaux de Brandon CRONENBERG (son "Antiviral" sorti en 2013 ne semblait pas très engageant, chose confirmée par les critiques globales, je tâcherai de rattraper cette lacune plus tard), le fils du grand David CRONENBERG semble pourtant revenir dans la place depuis peu, en témoigne son dernier court métrage.

"Uncut version" (peut-être) vue sur OK. A good little SF concept, great imagery to depict the battle of the minds at the center of the film, lots of (questionably) bloody scenes, J.J.Leigh and a few other niceties don't amount to a good film but are enough to interest me in Cronenberg Jr. 's work. Score: 5/10 Enjoyment: 3/5

Huit ans après son premier long, Antiviral, Cronenberg Jr nous revient avec une superbe bande-annonce pour un bon gros film d’horreur interdit au moins de 16 ans, a priori destiné à sortir en salles dans une version édulcorée par rapport à celle présentée en festivals. On sait qu’une forte restriction d’âge n’est pas en soi un indicateur que le film est bon, au contraire c’est souvent.

Il n’y a pas à dire, Brandon Cronenberg est bien le fils de son père. Sans être totalement dans le plagiat, ni même dans l’hommage, son second long-métrage (après le peu mémorable « Antiviral ») suinte de partout l’inspiration et l’admiration artistique léguée par le père. On s’en rend compte dans l’esthétique assez glaciale mais surtout dans les thématiques développées qui sont les mêmes que.

(Vous avez remarqué qu'on voit aucune vraie clope dans le film mais que des cigarettes électroniques, voilà pour l'explication du titre..) Possessor est le nouveau film de Brandon Cronenberg, fils de l'un des plus grands réalisateurs d'horreur/SF, un auteur qui a su nous proposé des œuvres dérangeantes, subversives, et marquantes pour notre époque, laissant une trace indélébile et une.