Alone FRENCH DVDRIP 2020
Alone FRENCH DVDRIP 2020
  • Seed
  • :
  • 897
  •  
  • Leech
  • :
  • 314
  • Poids du torrent
  • :
  • 695.26 MB
  • Catégories
  • :
  • Films
  • File Nom
  • :
  • Alone Film Telecharger

Critiques : avis d'internautes :

Qu'est-ce qui définit le passage à l'âge adulte, ce moment où les dernières bribes d'enfance s'évanouissent pour laisser place à autre chose ? L'âge, la morphologie, le vécu d'expériences plus ou moins fortes, un traumatisme d'une ampleur telle qu'il dévore peu à peu toutes traces d'innocence, . ? Production franco-espagnole réalisée par Thierry Poiraud ("Atomik Circus", "Goal of the Dead"), "Alone" articule son propos autour de cette question sujette à de multiples hypothèses lorsqu'une.

"Déconseillé aux moins de 16 ans". Effectivement, il faut être endurant pour résister aux fous rires en série qu'offrent certaines scènes tant le scénario frôle parfois le ridicule. L'idée de base était pourtant pas trop mauvaise, mais le résultat quant à lui l'est réellement, mauvais. Je suis vraiment un grand amateur de tout ce qui touche aux fictions post-apocalyptiques, et très souvent je suis véritablement laxiste avec certaines productions, car malgré tout je passe un bon moment..

(.) Après la compétition internationale de courts-métrages, la journée continue avec l’avant-dernier film en compétition, Don’t Grow Up de Thierry Poiraud, un film français en langue anglaise tourné aux Canaries. Le film commence comme un Misfits (la série) aux relents kubrickien, mettant en scène une bande de jeunes laissée à l’abandon par leurs surveillants dans un centre de.

Après les zombies dans Goal of the Dead (2014), place aux infectés dans Alone (2016) où l’on retrouve une bande d’adolescents seuls, sur une île quasi déserte, en proie à une sorte de virus transformant les adultes en monstres sanguinaires. Relecture fantastique du thème de Peter Pan où des adolescents déjà abandonnés par leurs familles et privés d’une vie normale sont obligés de.

Tombée dessus par hasard, je ne savais pas du tout à quoi m'attendre. J'ai tout d'abord apprécié. Nous voyons des adolescents, seuls dans un pensionnat, livrés à eux-mêmes. On les sent un peu perdus mais tout de même contents d'être ensemble pour la plupart. Puis, comme tout bon adolescent, ils décident de s'amuser et donc de sortir du bâtiment pour aller en ville, au supermarché. Cette.

C'est juste un film d'infectés. Alors, OK, il y a des petites originalités : les personnages principaux sont des délinquants et, plutôt qu'une classique infection, nous somme en présence d'un mal qui ne touche que les adultes. Le film s'intéresse plus aux personnages qu'à l'action (tout de même présente), le problème c'est que ces personnages sont juste insupportables et développés très.

Alone s'articule autour d'un mystère apocalyptique un peu frustrant : on ne comprend pas toujours ce qu'il s'y passe, pas plus qu'on ne perçoit toujours les intentions du réalisateur. Cependant, l'ensemble n'est pas à jeter, loin de là. À commencer par la réalisation inspirée au service d'une photographie réellement bluffante qui nous plonge au cœur de cet univers apocalyptique.