Cats MULTi 4K ULTRA HD x265 2020

Critiques : avis d'internautes :

Disons-le clairement, cet album n’est pas une révolution musicale ni identitaire. Mais qu’est-ce que c’est agréable à écouter. On se laisse littéralement planer sur ce style Gotye-like version French touch. Le titre phare de cet album est Sirens Call qui est relativement bien mené. Je regrette cependant qu’un groupe pop-rock français chante en anglais avec un accent clairement franchouillard, cela dénature la totalité des chansons et irrite les oreilles. Le même problème a été remarqué ici..

Nina Goern et Yohan Hennequin sont mignons comme tout, ils font de la musique mignonne comme tout, et moi je me suis fait chier et j'ai ronronné mignon comme tout. En écoutant cet album, j'ai eu l'impression de me retrouver ado, quand pour fêter la fin de l'année, un groupe de potes jouait dans le gymnase du lycée. Ils chantaient maladroitement en anglais, ils étaient cool et on se disait tous qu'ils iraient loin. Et puis quand par le plus grand des hasards tu rencontres la chanteuse.

Je ne l'ai écouté qu'une fois, et pourtant je suis conquise. Vu qu'ils chantent en anglais, j'ai été surprise de voir que ce sont des français. Leur duo synthé, batterie pour les deux membres de ce groupe fonctionne à merveille. Donc un grand 6, pour Cats On The Trees qui m'a convaincu, bien que je ne sois pas une fan de musique pop.

Je dis toujours que l'on tombe amoureux d'une création dès les premiers instants, dès les premiers regards ! Et comment ne pas littéralement flashé sur cette pochette ! Des couleurs vives au centre qui ne peuvent qu'attirer notre attention, puis, de part et d'autre les deux seuls membres qui composent le groupe, légèrement vêtus, dos-à-dos dont seul du feuillage automnal sépare ! Elle avec ses.

Bon soyons clair ! Lorsque vous entendez des sirènes, soit elle font un bruit d'enfer et là vous fuyez soit elles sont super bien foutues et là, vous restez. Sur cats on trees, je vais rester, oué j'entends bien, c'est mignonet, oué c'est pas la plus grande chanteuse du monde, mais bon c'est frais, c'est neuf et ce n'est pas une lessive, donc je prends; J'aime bien son phrasé à la chanteuse,.

Je ne suis pas trop adepte de ce genre de musique les trouvant toujours trop.lentes. Pourtant ces deux là, parviennent à entrainer et à garder leurs mélodies dans la tête. Ce sont de belles chansons et entrainantes !

Aujourd'hui je vais parler indé. Rock indé ou plutôt pop indé. Dans les deux cas le terme ne veut plus dire grand chose. Si la raison de vivre originelle du rock indépendant était dans les 70s était de ne pas faire comme tout le monde, elle est vite devenue une mode. Et quand tout le monde veut ne pas faire comme tout le monde, alors ça ne marche plus. Alors déjà que le terme n'avait pas grand.