The Art Of Self-Defense FRENCH DVDRIP 2019
The Art Of Self-Defense FRENCH DVDRIP 2019
  • Seed
  • :
  • 940
  •  
  • Leech
  • :
  • 329
  • Poids du torrent
  • :
  • 696.15 MB
  • Catégories
  • :
  • Films
  • File Nom
  • :
  • The Art Of Self-Defense Film Telecharger

Critiques : avis d'internautes :

“I want to be what intimidates me.” Suite à son agression en pleine nuit dans une rue déserte par un gang de motards, le gringalet solitaire Casey (brillamment interprété par Jesse Eisenberg) décide d’apprendre à riposter pour devenir sa propre peur, être craint par son environnement et de ne plus se percevoir victime, enfin. Cet humble comptable sans ami ni souci s’inscrit par curiosité dans un club de karaté où il admire sans retenue son Sensei, un.

Cette comédie faussement légère se moque de notre société particulièrement encline à répondre à la violence par la violence et de l'attrait grandissant des sports de combats pour en révèler ses limites. Mise en scène minimaliste, dialogues absurdes, situations parfois cocasses, changements de ton, humour noir et situations radicales sont le lot de ce drame décalé, mais finalement bien prévisible. On a bien du mal à croire aux changements de comportements et aux situations qui en découlent,.

Très chouette surprise ! Je suis quand même un peu déçu et j'avoue que ça m'a pris un peu de temps pour trouver la raison : l'univers est chouette, les personnages sont bien écrits, les situations sont bien trouvées, l'humour fonctionne très bien, avec ce côté décalé qui berce un peu dans l'horreur et le drame par moment, c'est un mélange très bizarre mais qui fonctionne globalement..

Voila un film qui sent fort la testostérone. Le personnage principal (Jesse Eisenberg, au sommet comme d'habitude) a justement un défaut de virilité, du moins c'est ce qu'il pense. Untermensch de son temps (le film choisit pour espace temporel cette période bénie qu'était la fin des années 90 / début 2000) , travailleur esseulé du tertiaire, le protagoniste décide de prendre sa vie en main.

Je pensais voir un film sur la quête de soi. Raté. Je pensais voir un film avec du et sur le karaté. Raté. Je pensais me taper quelques fous-rires devant une bonne comédie. Raté. Et quand on pense avoir affaire à un énième reload de Karaté kid on tombe en fait sur un ersatz de Fight club quand notre bande de karatékas véreux s'étripent la nuit entre initiés. A noter qu'on voit venir l'affaire.

Casey (Jesse Eisenberg) est une victime. Comptable frêle et introverti dans sa vie de tous les jours. A la suite d'une violente agression, il décide de prendre des cours de karaté dans un Dojo on ne peut plus classique tenu par un charismatique Senseï nommé Senseï (oui oui, fallait le faire) interprété par Alessandro Nivola. En réalité j'ai du mal a percevoir la.

un soir, en allant chercher de la nourriture pour son chien, petit comptable se fait agresser. Traumatisé par sa propre faiblesse, il aimerait bien savoir se défendre pour tenir tête aux grosses brutes à casque de moto. Alors il réfléchit. Pourquoi ne pas acheter un flingue? Et puis finalement il croise la route d'un dojo de karaté et c'est parti. Le karaté c'est la défense, puis l'attaque..